Menu

Quand les soufis parlent aux chrétiens. A la rencontre d’un islam fraternel 

Le frère Alberto Fabio Ambrosio, dominicain et membre de l’IDEO, a vécu plus de 20 ans dans les pays musulmans dont plus de 12 ans en Turquie. C’est un spécialiste reconnu de l’histoire du soufisme. Dans son livre, issu de son expérience de vie et appuyé sur ses grandes connaissances de l’islam, il relit la parabole du « Bon samaritain » (Luc 10, 25-37) comme une parabole du dialogue.

Un dialogue entre l’islam et le christianisme, comme au sein même de l’islam, dans lequel il voit la figure de l’homme blessé, dépouillé par les violents qui pratiquent la terreur en son nom. Pour le christianisme, se faire le prochain de l’islam blessé, c’est se situer dans une relation d’égalité et d’amitié, reconnaître sa dignité intrinsèque, comme aussi ses besoins et ses fragilités. Et contre les tenants musulmans d’une « orthodoxie étouffante », il souligne que le soufisme, s’il n’est pas « tout l’islam », est « aussi l’islam », et peut agir comme un baume pour l’islam. En lui apportant son ouverture spécifique à l’accueil de l’autre, de l’étranger, il est une chance pour répondre aux fanatiques qui ne pensent qu’à détruire l’autre.

9782227488229

La réflexion du frère Alberto Fabio Ambrosio s’appuie à la fois sur des références théologiques, chrétiennes et musulmanes ; mais aussi sur ses expériences de vie et de dialogue en pays musulman. Et il comporte de larges citations de très beaux textes soufis, qui viennent à la fois soutenir et illuminer son propos. Son livre est ainsi un message d’espoir en vue d’un avenir plus lumineux pour ses amis musulmans.

Quand les soufis parlent aux chrétiens. A la rencontre d’un islam fraternel 
par Alberto Fabio Ambrosio, o.p. aux éditions Bayard 2016, 234 p. 16,90€

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedIn

Commentaires 1