Les tragiques attentats du 13 novembre 2015 qui ont frappé Paris et
endeuillé la France ont soulevé partout dans le monde, et notamment
dans de très nombreux pays musulmans, une vague de réprobation et de
messages de solidarité. Ainsi en Egypte, le cheikh d’al-Azhar, Ahmed
al-Tayyeb, comme le chef de l’Etat, le général al-Sissi, ont vivement
condamné ces actes terroristes.

Mais c’est aussi et d’abord en France que les responsables et
organismes musulmans ont élevé leur voix pour dénoncer ces actes
odieux et exprimer leur compassion aux victimes et leurs familles.
C’est entre autres le cas du Conseil français du culte musulman, de
l’Union des mosquées de France, des Etudiants musulmans de France, et
du cheikh Khaled Bentounes.

Ces messages, que le service des relations avec l’islam (SRI) de la
conférence des évêques de France a réunis, condamnent les terroristes
« qui prennent en otage l’islam et transgressent sans cesse ses
principes et ses valeurs ». Ils rappellent aussi que « la sacralité de
la vie et son inviolabilité sont inscrites dans la tradition musulmane
et dans son message universel ». Plusieurs de ces messages citent le
verset du Coran selon lequel :

« Quiconque tue un être humain (…) tue l’humanité toute entière.
Quiconque sauve un être humain sauve la vie de l’humanité toute
entière
 » (Coran, 5 : 32).

Les Amis de l’IDEO vous invitent à prendre connaissance de ces
déclarations, en vous rendant sur le site du SRI.