Conférence du p. Jean Druel pour les Amis de l’IDEO

A l’occasion de l’Assemblée générales des Amis de l’IDEO qui s’est tenue le 20 avril 2017, le p. Jean Druel, directeur de l’IDEO a donné une conférence consacrée au dialogue interreligieux.

Il vient en effet de consacrer son dernier livre au sujet : Je crois en Dieu – Moi non plus paru aux éditions du Cerf.

Nous vous proposons de visionner cette conférence :


https://youtu.be/hVFPaKnhjxs

Par ailleurs, vous pouvez télécharger la recension du livre.

La « déclaration de co-existence réciproque islamo-chrétienne » d’Al-Azhar

La conférence internationale sur la liberté et la citoyenneté réunie fin février 2017 au Caire par al-Azhar, avec des représentants religieux sunnites et chiites et de hauts responsables des chrétiens d’Orient a comporté le 1er mars 2017 la publication d’une importante « déclaration de coexistence réciproque islamo-chrétienne ».

Proclamant l’égale liberté et citoyenneté des musulmans et des non-musulmans, cette déclaration constitue une étape importante dans la pleine reconnaissance des droits et libertés. Elle énonce de façon très claire la caducité du statut de dhimmitude, affectant aux non-musulmans une place de second rang dans la dans la construction d’un vivre ensemble et réfute la légitimité de toute discrimination fondée sur la religion. Elle appelle à un vivre ensemble dans le pluralisme et la reconnaissance réciproques.

Nous vous invitons à lire l’article de La Croix du 6 mars 2017.

Vous pouvez également lire le texte complet de la déclaration du 1er mars 2017.

Compte-rendu de la table ronde du 1er février 2017 (« Confidences islamo-chrétiennes »)

Le 1er février 2017 à l’Institut catholique de Paris s’est tenue une table ronde consacrée à l’ouvrage « Confidences islamo-chrétiennes », dans lequel le P. Maurice Borrmans a publié les correspondances reçues du P. Jacques Jomier, un des fondateurs de l’IDEO.

Vous pouvez cliquer ici pour télécharger le compte-rendu de cette table ronde.

Confidences islamo-chrétiennes, table ronde le 1er février 2017

À l’occasion de la publication de Jacques Jomier, Confidences islamo-chrétiennes, l’ISTR s’associe aux Amis de l’IDEO (Institut dominicain d’études orientales) et vous propose de venir participer à une Table ronde autour de la figure du Père Jomier consacrée à sa réflexion et sa vision de l’islam, 8 ans après sa disparition.

Sa participation au Concile Vatican II fut précieuse et contribua à renouveler le regard de l’Église sur l’Islam. Dans ces lettres adressées plus de trente années au Père Borrmans, le Père Jomier y dessine sa vision de l’islam, sa perception du dialogue islamo-chrétien, les risques et les défis pour la théologie des religions et la pastorale chrétienne en milieu musulman. De véritables confidences d’un théologien, soucieux de la vérité et travaillé par des questions de fond.

Cette table ronde se déroulera à l’Institut catholique de Paris, 21 rue d’Assas, Paris 6eme

Pour plus d’informations et pour vous inscrire, cliquez sur ce lien

Un accord entre Al-Azhar et l’IDEO

L’Université d’al-Azhar a signé le 26 novembre 2016 un accord-cadre avec l’Institut dominicain d’études orientales au Caire, pour formaliser et développer les liens entre les deux institutions dans le domaine des études sur l’islam, sa langue, sa civilisation, son histoire. Al-Azhar, cette grande institution égyptienne, est la plus ancienne des universités du monde musulman, et une autorité de premier plan au sein de l’islam sunnite.

Projeté depuis le printemps 2015, cet accord s’inscrit dans la démarche d’ouverture et de dialogue conduite par le grand Imam d’al-Azhar, le cheikh Ahmed al-Tayeb. Il intervient six mois après la visite historique du grand Imam au Vatican, auprès du pape François, et la conclusion d’une convention entre la faculté des lettres d’al-Azhar et celle de l’Institut catholique de Paris. La grande originalité de ce nouvel accord est d’être passé avec un institut de recherche, et dans le domaine des études islamiques. Il constitue donc une marque forte de reconnaissance et d’estime pour les membres de l’IDEO et leurs travaux.

a1413468183

L’accord prévoit l’organisation d’activités communes – études, enseignements, colloques, voyages, bourses, etc. – dans le domaine des études islamiques en français. Il concernera deux sections francophones de l’Université d’al-Azhar, la section francophone de la faculté des langues et traduction (accueillant des jeunes hommes) ainsi que la section francophone de la Faculté de sciences humaines (accueillant des jeunes femmes).

D’ores et déjà, en janvier 2016 au Caire, c’est le président de l’Université d’al-Azhar, le Docteur Ibrahim Hudhud, qui avait ouvert le premier colloque de l’IDEO consacré à l’interprétation du Coran dans la période post-classique, et nombreux sont les étudiants et doctorants de l’Université qui utilisent les services de la Bibliothèque de l’IDEO ou participent à ses séminaires. L’accord-cadre permettra de développer ces relations de travail, il pourra contribuer aussi à faciliter l’obtention de bourses aux étudiants égyptiens désireux de venir étudier la langue et la civilisation arabe en France.

Quand les soufis parlent aux chrétiens. A la rencontre d’un islam fraternel 

Le frère Alberto Fabio Ambrosio, dominicain et membre de l’IDEO, a vécu plus de 20 ans dans les pays musulmans dont plus de 12 ans en Turquie. C’est un spécialiste reconnu de l’histoire du soufisme. Dans son livre, issu de son expérience de vie et appuyé sur ses grandes connaissances de l’islam, il relit la parabole du « Bon samaritain » (Luc 10, 25-37) comme une parabole du dialogue.

Un dialogue entre l’islam et le christianisme, comme au sein même de l’islam, dans lequel il voit la figure de l’homme blessé, dépouillé par les violents qui pratiquent la terreur en son nom. Pour le christianisme, se faire le prochain de l’islam blessé, c’est se situer dans une relation d’égalité et d’amitié, reconnaître sa dignité intrinsèque, comme aussi ses besoins et ses fragilités. Et contre les tenants musulmans d’une « orthodoxie étouffante », il souligne que le soufisme, s’il n’est pas « tout l’islam », est « aussi l’islam », et peut agir comme un baume pour l’islam. En lui apportant son ouverture spécifique à l’accueil de l’autre, de l’étranger, il est une chance pour répondre aux fanatiques qui ne pensent qu’à détruire l’autre.

9782227488229

La réflexion du frère Alberto Fabio Ambrosio s’appuie à la fois sur des références théologiques, chrétiennes et musulmanes ; mais aussi sur ses expériences de vie et de dialogue en pays musulman. Et il comporte de larges citations de très beaux textes soufis, qui viennent à la fois soutenir et illuminer son propos. Son livre est ainsi un message d’espoir en vue d’un avenir plus lumineux pour ses amis musulmans.

Quand les soufis parlent aux chrétiens. A la rencontre d’un islam fraternel 
par Alberto Fabio Ambrosio, o.p. aux éditions Bayard 2016, 234 p. 16,90€

Semaine de rencontre islamo-chrétienne (12 au 20 novembre 2016)

Cette année encore, de nombreux évènements vont du 12 au 20 novembre concrétiser l’initiative prise par le Groupe d’Amitié Islamo-Chrétienne (le GAIC) d’une semaine de rencontre islamo-chrétienne. A Paris, en Ile de France, dans diverses régions de France, se tiendront des réunions de rencontre et d’échange, dont le programme complet est accessible sur le site dédié.

L’objectif de cette semaine est de nous inviter à faire l’expérience de la rencontre de l’autre différent par sa foi, ses options philosophiques, ses pratiques religieuses ; et d’apprendre à se découvrir et à échanger sur ce que nous vivons pour construire un monde de justice et de paix.

Dans l’esprit de cette semaine de rencontre, les Amis de l’IDEO vous proposent également de découvrir le livre du frère Alberto Fabio Ambrosio, récemment paru chez Bayard : « Quand les soufis parlent aux chrétiens. A la rencontre d’un islam fraternel ». Une très belle réflexion sur ce qu’est « être proche », malgré nos différences, et sur l’ouverture à l’autre, avec l’islam comme au sein même de l’islam.

Pour en savoir plus, lire la recension brève de ce livre

Un nouveau site pour l’Idéo

Au cours de l’été, l’Idéo s’est doté d’un nouveau site internet, que nous vous invitons à découvrir !

Le nouveau site rend en effet beaucoup plus largement accessible les activités et l’ actualité de l’Institut dominicain d’études orientales.

À côté des pages fixes (« Les membres de l’Idéo », « Notre histoire», « La bibliothèque», «La Maison des chercheurs», et bien sûr… « Les Amis de l’Idéo» !) cinq blogs sont signalés sur la droite de l’écran : «MIDEO», «Publications», «Projets de recherche », « Séminaires», et «AlKindi» ainsi qu’un accès rapide au catalogue AlKindi de la bibliothèque. Et chaque mois, la lettre d’information de l’IDEO est publiée en page d’accueil. Par ailleurs un agenda, permet d’annoncer chaque mois les événements à venir.

Ce nouveau site vous permettra notamment :

D’accéder aisément au MIDEO, la publication scientifique de l’Idéo, dont vous pouvez désormais consulter en ligne le numéro 31 , dont les « Nouvelles lectures du Coran » constituent le thème central .

De prendre connaissance des publications récentes des membres de l’Idéo, qu’il s’agisse de livres ou d’articles de revue, soit sous forme de résumé, soit en accédant à leur contenu quand il est disponible en ligne.

De vous abonner à la lettre électronique d’informations de l’Idéo, en cliquant sur le menu « Lettre d’informations» en bas de l’écran.

Comme l’indiquent les frères de l’Idéo en conclusion de leur lettre d’informations de juillet dernier : « Disponible en trois langues, français, anglais et arabe, ce site contribuera, nous l’espérons, à une meilleure connaissance de l’islam, religion et culture. Il est notre réponse à l’urgence du dialogue entre tous, chrétiens et musulmans, athées et humanistes, hommes et femmes de bonne volonté. »

Un beau prix de thèse pour le fr. E. Pisani

Le frère Emmanuel Pisani (IDEO) a reçu le 28 mai 2016 au Sénat le prix de la meilleure thèse en islamologie

Décerné tous les deux ans, le prix Mohammed Arkoun (1) de la meilleure thèse en islamologie vient d’être attribué au frère Emmanuel Pisani, membre de l’IDEO dont il dirige la publication scientifique (le MIDEO), pour sa thèse sur le grand penseur musulman al-Ghazali (2).

EmP1

Ce prix a été fondé par deux hautes institutions scientifiques françaises, le CNRS et l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, par l’intermédiaire, respectivement, du Groupement d’intérêt scientifique Moyen-Orient et mondes musulmans, et de l’Institut d’étude de l’islam et des sociétés du monde musulman. Il constitue une référence pour les spécialistes français de l’islam et au-delà. Soutenue à Lyon en 2014, la thèse d’E. Pisani est consacrée à une question essentielle pour la pensée musulmane et le dialogue inter-religieux : le salut promis par la révélation coranique est-il absolument réservé aux musulmans, ou bien ouvert par Dieu à tous les individus, croyants ou non ? Ghazali, démontre E. Pisani, ne s’en tient pas aux prescriptions juridiques et réductrices, mais inclut dans sa pensée une authentique approche spirituelle. La miséricorde divine embrasse toutes les nations et toutes les religions.

L’attribution de ce prix reconnaît la qualité du travail exceptionnel réalisé par le frère E. Pisani, qui outre ses fonctions à l’IDEO dirige l’Institut des sciences et théologie des religions de l’Institut catholique de Paris. Le prix Mohammed Arkoun est soutenu par le ministère de l’intérieur, et c’est un conseiller de M. Cazenave qui a remis à Emmanuel Pisani le prix lors d’une cérémonie tenue au Sénat le 28 mai dernier. Plusieurs membres de l’IDEO (dont le frère Jean Druel, son directeur) et de l’Association des Amis de l’IDEO (dont Bruno Racine, son président) étaient présents, avec de nombreux représentants du monde de la recherche.

Pour en savoir plus

La thèse du frère E. Pisani a été présentée dans le N°5 de la Lettre aux Amis de l’IDEO (avril 2014). Consultez l’article en pdf.

(1) Mohammed Arkoun, mort en 2010, est un historien de l’islam et un philosophe se situant dans la lignée des « Lumières » françaises. Militant actif du dialogue entre les hommes, les peuples et les religions, il a plaidé pour un islam repensé dans le monde contemporain, et pour une réconciliation de l’islam et de l’humanisme.

(2) Mort en 1111, al-Ghazali est un philosophe et théologien sunnite, qui a vécu à Bagdad et en Perse, et est considéré comme l’un des plus grands penseurs de l’histoire de l’islam. La thèse que lui a consacrée E. Pisani a pour titre « Hétérodoxes et non-musulmans dans la pensée d’Abu Hamid al-Ghazali (m.1111) ».

3 mai 2016 : assemblée générale des Amis de l’IDEO

C’est en présence du frère Jean Druel, qui dirige l’IDEO, que l’Assemblée générale annuelle des Amis de l’IDEO se tiendra le 3 mai à 18h30 , au 18 rue des Tanneries à Paris 13ème.

Cette assemblée est l’occasion de faire, avec Jean Druel, un retour sur le déroulement d’une année 2015 fort active pour l’IDEO. Et cela aussi bien pour ses activités de recherche que pour les contributions que plusieurs de ses membres ont apporté aux analyses des crises qui ravagent le Proche-Orient et y menacent toute forme de pluralisme.

Les comptes de l’Association et les modalités de son soutien à l’IDEO, en 2015 comme en 2016, seront également présentés aux adhérents. Tous les membres des Amis de l’IDEO y sont invités, pour ce moment privilégié de rencontre et d’échange.

Vous pouvez télécharger le rapport d’activité de l’IDEO.