Les « oulémas » : une autorité en question au sein de l’islam sunnite

Une conférence de Dominique Avon au Caire le 3 novembre 2019

Dominique Avon, universitaire et membre de l’Idéo, est directeur d’études à l’École pratique des hautes études (EPHE) de Paris. Historien, il est spécialiste de l’islam sunnite et y a consacré de nombreux travaux relatifs notamment à la période contemporaine. Ses recherches portent en particulier sur la liberté religieuse et la liberté de conscience dans les sociétés musulmanes.

Le 3 novembre 2019 au Caire, il a donné à l’Institut français une conférence sur « Les hommes de religion dans l’islam contemporain (1970/2010) ». Cette conférence est en français et d’une durée d’une heure.

D. Avon y rappelle que l’islam sunnite, qui n’est pas doté d’un clergé constitué, attribue un statut spécifique aux oulémas, ces savants dans les sciences de l’islam qui portent le titre d’ « héritiers du Prophète ». Leur autorité était très forte au terme de la décolonisation et lors de la publication par Al-Azhar en 1978 d’un projet de constitution islamique pour l’ensemble des états d’inspiration musulmane. Celle-ci faisant de la Révélation coranique la source du droit, en rupture avec les droits occidentaux modernes. Mais de profonds questionnements se sont exercés depuis lors, fragilisant considérablement cette autorité. Ces mises en cause tiennent à l’évolution des sociétés et des mœurs, au débat sur la distinction entre régime politique et régime religieux, et au rapport au passé que peuvent entretenir ces savants.

La conférence en vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *